Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 11:48

Promis, nous ne sommes pour rien dans le déclenchement du coup d'Etat au Mali. La concomitance de l'évènement avec notre arrivée à Bamako n'est que pure coïncidence. N'empêche, nous quittions l'aéroport vers 17heures après avoir récupéré nos bagages. Vers 19/20 heures nous apprenions la fermeture de celui-ci. On a eu du bol. Rétrospectivement Françoise s'imaginait coincée à l'intérieur sans pouvoir allumer un clope. Vous imaginez ?


Plus sérieusement, nous sommes actuellement en sécurité chez nos amis Claire et Yamadou qui nous hébergent gentiment chez eux au sud de la ville. Nous y avons retrouvé notre copine Mariejo qui s'y trouve depuis un bon mois. Nous attendons que les choses se calment avant de traverser Bamako et Kati, deux points chauds, pour aller à N'Tonimba. Dans le quartier où nous sommes c'est plutôt calme. Durant la nuit de mercredi à jeudi et durant une partie de la journée d'hier nous entendions des tirs d'armes automatiques et de fusils provenant de la ville et de la colline de Koulouba où se trouve le palais présidentiel. Le couvre-feu est décrété et il est conseillé de ne pas sortir.

 

La nuit dernière a été calme. Alors qu'habituellement la ville de Bamako est très bruyante la nuit : circulation automobile, discussions sans fin dans les rues jusque très tard, brouhaha montant du centre-ville... Silence, rien, les gens restent chez eux. Ca fait drôle.


La cause de ces troubles ? Il semble que ce soit parti d'une mutinerie de jeunes officiers et sous-officiers reprochant au président, qui est aussi le chef des armées, son incompétence à gérer la crise provoquée par la rébellion touareg dans le nord du pays. Cette mutinerie couvait depuis mi-janvier lorsque 60 militaires maliens ont été assassinés sans aucune riposte de l'armée.

Cette mutinerie s'est transformée instantanément en « coup d'Etat » improvisé. Selon les infos dont nous disposons la junte n'a rallié aucun officier supérieur, elle n'est reconnue par aucune instance internationale. Par ailleurs, les commerces, les boutiques, les usines, les écoles,... sont fermés, le marché noir va bon train. Tout le monde attend la levée du couvre-feu mardi prochain.


En attendant on en profite pour se reposer. Que faire d'autre ?

Si vous souhaitez plus d'info locales voir http://www.maliweb.net

A plus tard.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jja
commenter cet article

commentaires

Matthias et Vichara 25/03/2012 17:40

Coucou,
Ici, on est rassurés d'avoir un peu plus d'info. Il ne s'agit vraisemblablement pas d'une guerre civile, mais plutôt de combats entre groupes armés, d'un côté entre rebelles touaregs et l'Etat, de
l'autre en interne à l'Institution gouvernementale entre l'Etat et sa propre armée.
La communauté internationale ne reconnaît pas les auteurs de ce coup d'Etat, et espère revenir à une situation normale.
On espère que cela n'a pas plus d'incidences sur vous et sur les populations locales, civiles.
On peut comprendre la "frustration" des militaires, dont certains ont été tués par les rebelles "sans ripostes" de l'Etat comme vous dîtes, pointant du doigt son "laxisme", mais prions pour que la
situation ne se dégrade pas pour les uns et pour les autres.
Vous êtes une association; la population civile n'est pas armée, et ne veut sans doute pas de conflit. Vous voulez la paix, espérons qu'elle soit continuellement préservée.
On a confiance en la culture "pacifique" des Maliens.

Pourvu que la situation se calme, que vous puissiez rejoindre N'Toniba en sécurité, et dans la joie des retrouvailles une fois les tensions passées.

Rappelons en effet que le travail associatif peut aussi comprendre des risques, et que c'est aussi ainsi que l'intérêt de votre mission se révèle.

Bon courage à vous et à tous les Maliens.

Matthias et Vichara

michèle 23/03/2012 22:15

soulagée d'avoir des nouvelles !! Françoise va devoir taper dans la réserve de clopes de Yamadou ...mais c'est peut être le bon moment pour arrêter ??? ( pour les 2?)- prenez soin de vous tous - je
vous embrasse - *Michèle

claire 23/03/2012 21:06

je vois que vous avez gardé malgre tout le sens de l'humour! j'espère que la situation ne va pas se dégrader et que vous pourrez faire tout ce que vous aviez prévu! faites attention quand même;
bises
Claire

béa 23/03/2012 19:20

Très heureuse d'avoir des nouvelles rassurantes. Soyez prudents et bon repos en attendant de gagner le village. Bises.

Vuillemenot 23/03/2012 18:40

Françoise ne prend pas de risques inutiles pour aller dégotter qq objets pour la prochaine ventes !!! bises à vous